close
Groupement national des Animateurs en Gérontologie
Chargement en cours
Logo GAGG.A.G
Enquête métier 2024 "Animation et animateurs 2024" : c'est parti jusqu'au 30 juin !
Credit photo : Image Envato + montage GAG

Enquête métier 2024 "Animation et animateurs 2024" : c'est parti jusqu'au 30 juin !

publié le : 30 janv. 2024

L'enquête métier 2024 "Animation et animateurs" est officiellement lancée !

Vous pouvez accéder au formulaire en ligne jusqu'au 30 juin 2024 en cliquant sur ce lien : https://enquetedugag.limesurvey.net/892937?lang=fr

Vous pourrez aussi remplir ce questionnaire lors des salons AGE3 sur le stand du GAG (Rouen le 14 mars, Paris le 23 avril, Lyon le 16 mai et Montpellier le 30 mai). Pour en savoir plus sur notre démarche, voici un article complet pour en comprendre les tenants et les aboutissants.

Pourquoi une enquête spécifique aux animateurs et à l’animation en gérontologie ?

Pour être acteurs de l’évolution du métier…Une enquête revêt trois significations majeures :

  • Donner une image fiable de la profession à un moment déterminé

  • Révéler des modes de fonctionnement et des moyens différents entre les structures

  • Permettre de défendre objectivement des axes de progression du métier.

Cette triple approche à l’avantage de mettre en évidence une profession qui s’est longtemps cherchée, qui n’a pas toujours bénéficié d’une image positive, mais aussi qui, par son dynamisme exceptionnel, a largement fait évoluer le champ de la vieillesse ! La société évolue en permanence, et même si le vieillissement global de la population est connu de tous, l'accompagnement de la vie sociale des personnes âgées doit être régulièrement interrogé. En effet, les réponses sociétales sont souvent en décalage avec leurs attentes, mais aussi celles des professionnels. Il convient donc de donner la parole aux acteurs eux-mêmes, sans passer par le filtre trop souvent déformant d’intermédiaires.

Pourquoi répondre aujourd’hui à l’enquête ?

Pour être crédible, il est nécessaire de comparer des situations. Il y a 21 ans (en 2003), une première enquête avait été faite par la « mission Hervy » au ministère des personnes âgées. Il y a 13 ans (en 2011), le GAG avait pris le relais pour organiser une enquête nationale, suivie d’une autre en 2017.

Vous retrouverez dans cette nouvelle version une majorité des items suivis depuis le départ, car un de nos objectifs est de comparer les réponses entre ces quatre périodes, afin d’évaluer l’évolution du métier, et d’apprécier la pertinence de demandes nouvelles. Nous pourrons aussi nous interroger sur des réponses qui n’ont jamais été apportées à la profession.

Sachez que 15 à 20% des questions sont nouvelles ou modifiées, pour deux raisons principales :

  • Nous avons intégré de nouveaux sujets d'observation, comme le travail le week-end des animateurs ou une approche plus fine des activités proposées. Certaines questions ont même été travaillées en relation avec le Ministère de la Culture qui était intéressé par vos réponses sur certains sujets.

  • Des éléments nouveaux étaient à prendre en compte : service civique, nouveaux services numériques ou technologiques.

De la sorte, répondre à l’enquête correspond à s’inscrire dans la dynamique des évolutions du métier, mais aussi donner des éléments pertinents à nos interlocuteurs, que ce soit à l’intérieur des structures (établissements, domicile, territoires), auprès des aidants, que pour alerter les diverses instances.

Quels effets pouvons-nous en attendre ?

La qualité des réponses et leur nombre donneront du poids et de la légitimité aux demandes des animateurs, de même qu’à celles des personnes âgées. Le développement du maintien à domicile, comme l’organisation sur des territoires de proximité, changent les finalités et les moyens de l’animation, avec une ouverture sur une nouvelle définition de « la vie sociale ». Mais dans quelle mesure ? Seule la pertinence des réponses à l’enquête pourra révéler la pertinence des nouvelles pratiques à différents niveaux :

  • La reconnaissance de l’animateur et de l’animation

  • L’évolution des qualifications

  • Le mode organisationnel, dans les coopérations professionnelles ou au sein des structures

  • Les moyens matériels et financiers

  • Les rapports avec l’environnement de la personne âgée autant pour ce qui est des familles que de la réponse des Territoires.

Autant de thématiques qui apparaissent dans l’enquête. D’autres ouvertures peuvent apparaître à l’analyse. Les résultats seront donc fournis publiquement lors du prochain CNAAG 18 organisé au Futuroscope de Poitiers les 26 et 27 novembre 2024 et diffusés par le GAG et dans les revues professionnelles.

A vous tous, animateurs, faisant fonction ou acteurs de l'animation, qui avez compris l’enjeu de cette enquête, merci pour votre aide !

Pour plus d'informations concernant le remplissage de l'enquête, n'hésitez pas à consulter notre foire aux questions en cliquant sur ce lien.