close
Groupement national des Animateurs en Gérontologie
Chargement en cours
Logo GAGG.A.G
Appel à Manifestation d'Intérêt pour participer au projet "Les éclaireurs du Tour 2024"
Credit photo : AG2R - ReSantez-Vous

Appel à Manifestation d'Intérêt pour participer au projet "Les éclaireurs du Tour 2024"

publié le : 14 janv. 2024

Voici une information qui peut vous intéresser si vous travaillez dans un EHPAD présent dans l'un des ces territoires (et uniquement dans ces territoires) :

AG2R LA MONDIALE et ReSanté-Vous lancent un appel à manifestation d'intérêt (l'AMI est un mode présélection et non une inscription) pour le projet "Les Éclaireurs du Tour 2024". Cette action s'inscrit en marge du Tour de France cycliste. Elle vise "à rassembler l'ensemble de l'écosystème local, comprenant habitants, professionnels et familles, autour d'un défi commun : parcourir la distance totale du Tour de France 2024 sur des vélos indoor connectés".

Ce challenge collectif débutera 1 mois avant le départ officiel de la Grande Boucle, plus précisément du 30 mai au 28 juin. L'objectif purement "pratique" sera de parcourir collectivement 3 492 km sur des vélos d'intérieur connectés, soit la longueur du tracé du Tour de France 2024. Trois axes principaux sont ciblés :

  • le bien-être,

  • la solidarité intergénérationnelle,

  • la promotion d'un mode de vie actif. 

Les établissements intéressés sont invités à soumettre leur candidature d'ici au 31 janvier 2024. Les détails sur la procédure de candidature sont disponibles sur le site web : https://eclaireursdutour.resantevous.fr/ 

Pour plus d'informations et pour prendre contact, connectez-vous sur le site : https://eclaireursdutour.resantevous.fr/ 

Pour découvrir le projet en vidéo : https://youtu.be/0HZvhSfjWd4  

Le regard de GAG

Qui sont les acteurs majeurs de ce dispositif ?

AG2R est un organisme français, à but non lucratif, de protection sociale et patrimoniale. Sa gouvernance repose sur le paritarisme (employés et employeurs ont le même nombre de représentant pour gérer l'organisme) et le mutualisme (c'est une action de prévoyance collective par laquelle des personnes se groupent pour s'assurer mutuellement contre des risques sociaux comme la maladie, les accidents de la vie ou le décès ). Ce projet s'inscrit dans son programme d'actions "Santé et Bien-être".

Le partenariat avec ReSanté-vous est cohérent : cette entreprise solidaire d'utilité sociale, créée il y a une quinzaine d'années en Nouvelle-Aquitaine, travaille elle aussi sur cet axe "Santé et Bien-être". Elle assurera une formation en amont et le suivi opérationnel du projet. ReSantez-Vous travaille plus particulièrement avec les ergothérapeutes, les psychomotriciens et les soignants en général. Des coopérations sont aussi recherchées avec les animateurs.

Il s'agit donc de deux acteurs sérieux. L'approche "Santé et Bien-Être" diffère sensiblement de notre coeur de métier, mais les connexions sont simples à faire, nous y revenons dans la partie finale de l'article, "le regard du GAG".

Quelle place pour le public ?

Comme souvent dans ce type de projet, c'est le dispositif qui définit le cadre : les activités proposées sont construites en partant du principe que l'action sera "bonne" pour le public. Le projet plaira aux groupes de résidents intéressés par ce type d'action collective où il y a un challenge adossé à une épreuve sportive prestigieuse. Au-delà de l'action "santé", il s'agit d'une dynamique "évènementielle" qui permet une communication institutionnelle dans l'ère du temps. La participation du personnel et des proches est activement recherchée, avec des enjeux au niveau du management et du développement de relations positives avec les familles. Il y a des atouts indéniables dans cette démarche, à l'animateur d'articuler tout cela avec sa connaissance des dynamiques de groupe et les spécificités liées à son coeur de métier.

Quelle place pour les animateurs ?

Pour un animateur social, le dispositif doit être vu comme une opportunité de donner de l'ampleur à des attentes réelles pour une partie des résidents qu'il accompagnent. L'enjeu n'est pas de s'inscrire dans une simple action de communication ou un dispositif santé, mais bien de s'en servir pour alimenter dynamique qui aura du sens pour les résidents concernés.

Nous voyons deux contextes principaux de mise en place de ce projet :

  1. Une volonté institutionnelle, venant de la direction ou du service soins.

  2. Une volonté des résidents qui sera accompagnée par l'animateur.

Dans le premier cas, l'animateur devra trouver une place dans le dispositif (question du pilotage du projet pour superviser l'organisation globale, le suivi, la communication et l'évaluation notamment) et faire le lien avec les résidents. Il veillera à l'intégration de ce temps dans son projet d'animation sur l'année, en évitant les chevauchement avec d'autres actions qu'il aura potentiellement prévues.

Dans le second cas, l'animateur sera plus naturellement au coeur du dispositif.

Dans les deux situations, l'animateur aura un rôle important pour combler un manque que nous identifions au niveau des échanges et la transmission en dehors de l'activité physique. Le Tour de France est une épreuve sportive mais son succès repose surtout sur son histoire et le fait qu'il fait parti de notre "patrimoine national". Le Tour de France met en avant les terroirs, la petite et la grande histoire de France, et la génération qui vit actuellement dans les EHPAD entretient un lien particulier avec l'épreuve. Le cyclisme fut longtemps le sport le plus facile à "vivre" pour les ruraux : la caravane du Tours et le peloton pouvaient passer au pied leurs champs (en 1950 par exemple, un actif sur trois était un agriculteur !). Un spectacle singulier et gratuit, qui génère encore aujourd'hui un narratif qui parle aux gens et évoque facilement des souvenirs, directement ou indirectement liés au Tour.

Le rôle de l'animateur est donc primordial pour favoriser les échanges et les relations autour de cette épreuve particulière. Il ne devra pas être réduit à celui d'un simple "mobilisateur des troupes" pour faire participer le plus de monde possible et montrer une belle vitrine institutionnelle : il jouera naturellement en partie ce rôle, mais avec l'idée prioritaire de favoriser les interactions et les rôles qui auront du sens pour chaque participants. C'est d'ailleurs en développant cette dimension en amont qu'il s'assura la plus large participation possibles des résidents ;-) !

En conclusion, nous partageons cette information qui pourra vous être utile car les objectifs sont clairement annoncés, le GAG vous éclaire sur les points de vigilance pour garantir une approche cohérente avec l'animation sociale, donc maintenant, c'est à vous de jouer, voir de pédaler !